Sans crier gare …

Ce n’est pas comme si je n’avais pas été prévenue: lorsque j’étais enceinte de Princesse, je l’ai entendu des dizaines de fois! "Profites-en: ça passe tellement vite!"

Ce n’est même pas comme si je n’avais pas tenu compte de cette mise en garde. J’ai profité de chaque moment. J’ai tout savouré. Tout imprimé dans un coin de ma mémoire.

Je ressens encore ce truc incroyable qui m’a prise aux tripes et au coeur au moment où elle est née. Je revis tous ces instants qui n’ont appartenu qu’à nous. En fermant les yeux, je peux revoir son visage concentré pendant nos séances  d’allaitement du milieu de la nuit, je peux revivre toutes ses premières fois: les sourires, les panades, la crèche, les premiers pas, l’école, les premiers bobos, le premier bonhomme, la première nuit chez une copine, …

P1040273

Bien sur, durant tout ce temps, j’ai bien remarqué qu’elle grandissait. Que mon tout petit bébé laissait doucement la place à une petite fille. Et j’ai mis un point d’honneur à faire en sorte qu’elle devienne une enfant indépendante.

Et puis, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’ai du tourné la tête à peine quelques secondes et hop! Ma toute petite fille était devenue grande. Comme ça, sans crier gare. Grande et indépendante!

Demain, j’irai la chercher. Ce sera le dernier jour de sa première colonie. Parce que oui, ma toute petite fille a voulu partir en colonie. Avec ses copains et sans ses parents, toute une semaine. Au moment de la déposer, j’ai cru que ça allait être un peu dur, qu’il y aurait quelques larmes. J’avais raison…. mais les larmes, c’est sur mes joues qu’elles ont coulé (dans la voiture, hein, pas devant elle!) pas sur les siennes! Une fois sa valise déballée, elle est venue me faire un bisous et m’a dit "Bon, Maman, je vais aller jouer avec mes copains. Il est temps que tu partes." Et vlan! Prend ça!

Alors voilà, je crois que j’ai réussi mon coup: elle a 5 ans et elle est indépendante! Et moi, je suis tellement fière d’elle!

Toi, le jeune parent qui me lit peut-être, je n’ai qu’un conseil à te donner: "Profites-en… ça passe tellement vite!"

Notre anniversaire de mariage "mystère"

Au début de l’été, le Roi et moi avons fêté nos 10 ans de mariage. Ecrit, comme ça, ça parait énorme! Ca pourrait même t’évoquer la routine, l’ennui, l’habitude, … Mais en fait, non! Pas du tout! J’ai même été étonnée que ça fasse autant. J’ai l’impression qu’on est encore un tout jeune couple. Toujours amoureux. Il me surprend encore et il y a peu de blancs dans nos conversations. Nous avons déjà vécu beaucoup de choses tous les deux mais, nous n’avons pas fini! Nous sommes encore plein d’envies, de projets fous, de rêves, …

Tout ça, pour te dire que, cette fois, j’avais décidé que ce serait lui qui s’occuperait de l’organisation des festivités. Ok, les anniversaires, c’est pas son truc. Il préfère me surprendre et me gâter sans raison mais, pour une fois … Alors, je n’ai rien prévu et j’ai attendu!

Un peu moins de trois semaines avant le jour J, je me suis bien doutée qu’en fait, il n’avait rien prévu du tout et qu’il comptait faire ça à l’arrache. Oui, mais non! 10 ans de mariage, c’est pas tous les jours! Dans ma tête, tout était clair: s’il ne prévoyait rien, j’allais bouder. Na!

Et puis, réflexion faite, je me suis dit que 10 ans de mariage, c’était pas tous les jours et que ce serait quand même dommage de gâcher ça en boudant. J’étais donc devant un dilemme purement féminin: je voulais que quelqu’un m’organise une surprise et, si je m’en chargeais, ben, ce ne serait plus une surprise…. C’est alors que ça a fait tilt: "Mystère Travel"!

J’en avais entendu parlé et le concept avait l’air sympa. Le principe est simple: on remplit un questionnaire avec nos envies en terme de distance, durée, thème, … Et puis, ils se chargent de tout sans te dire où tu vas. Quelques jours avant le départ, tu reçois des indices. Et, le jour même, tu apprends ta destination.

C’était exactement ce qu’il me fallait: j’allais avoir ma surprise!

Je les ai donc contactés en leur expliquant que notre anniversaire de mariage était 2 semaines plus tard, que nous voulions partir 2 jours et une nuit à moins de 3 heures de voiture. Ils m’ont envoyé un devis raisonnable, je l’ai accepté, j’ai fait le virement et le tour était joué: il n’y avait plus qu’à patienter!

Une semaine avant, nous avons reçu le premier indice: un rébus nous indiquant l’heure de départ et la région où se situait notre destination et une petite enveloppe contenant les indispensables à mettre dans notre valise.

IMG_4673

La phrase mystère était: "Vous démarrez à 13 heures pour votre voyage surprise en Picardie"

L’impatience pointait déjà le bout de son nez!

Quatre jours plus tard, nous recevions le deuxième indice. Une grosse enveloppe cette fois! Elle contenait 3 photos de notre destination, Marco Polo (la mascotte de l’agence, un petit nounours), un selfie-stick et un petit mot de Marco Polo.

Dans sa lettre, Marco Polo nous disait qu’il aimerait beaucoup nous accompagner dans notre périple et nous demandait de prendre des selfies avec lui devant les endroits illustrés par les photos. J’avoue: j’ai cherché sur google images pour retrouver où pouvait bien avoir été prises ces photos mais sans trop d’acharnement non plus! Donc, je n’ai pas trouvé tout de suite … Ce n’est que la veille du départ, quand nous avions déjà reçu l’enveloppe rouge scellée, que j’ai eu un doute…

Et là, je tiens à saluer ma patience! Malgré l’excitation, l’envie de savoir, cette enveloppe est restée fermée chez moi, pendant 24 heures! Si, si, je t’assure! Je ne l’ai ouverte qu’au moment du départ!

IMG_4744

Elle contenait notre destination : Béthune (heu…. jamais entendu parlé!), notre carnet de route qui nous indiquait surtout les moments où nous devrions ouvrir les indices suivants, un petit descriptif de la ville et, bien entendu, l’adresse et le descriptif de notre hôtel.

Nous nous rendions à l’hôtel "Les Béthunoises Luxury Spa" … Sur photos, ça avait l’air top.

Nous voilà donc partis. Un petit arrêt pour manger au soleil à Tournai puis, nous arrivions à l’hôtel et là … Waouw! Encore mieux qu’en photos!

En arrivant, nous avons ouvert notre premier indice… La spa nous était réservé pendant une heure …. Nous avons enfilé nos maillots et en avons bien profité! Champagne et tout le tintouin!

Ensuite, c’était déjà l’heure d’ouvrir notre deuxième indice: un resto en amoureux. Nous nous sommes fait beaux et nous sommes rendus à l’adresse indiquée. Là, tout était parfait! Le menu était délicieux, le vin aussi (d’après le Roi, parce que moi, je n’en bois pas) et le personnel au petit soin! Nous avons même eu droit à une bougie sur le dessert!

Après cette délicieuse soirée, nous avons regagné notre chambre pour un repos bien mérité. Après un petit hammam (parce que oui, dans notre chambre, il y avait un hammam), hop, au lit! Sauf que, ce soir-là, la France remportait la demi-finale de l’euro … pour le sommeil, on repassera! Il faut dire que les français étaient vraiment très contents! Alors, nous nous sommes rhabillés et avons été fêté ça avec eux. Et, c’était très sympa!

Le lendemain, après un délicieux petit déjeuner, nous avons été flâner sous le soleil de Lilles puis, sommes rentrés à la maison encore plus heureux qu’avant!

Nous avons passé un week-end formidable et il me tarde de trouver une excuse pour recommencer! Tout était top, depuis la réception du premier indice jusqu’aux activités surprise. Mystère travel a su comprendre nos envies et les réaliser. Et puis, j’ai eu ma surprise!

Si tu veux tenter l’aventure, leur site est ici.

 

Aujourd’hui

Aujourd’hui, comme presque tous les jours, j’ai été chercher Princesse à l’école. Nous sommes montées dans la voiture et elle m’a raconté sa journée sur le trajet de la crèche. Arrivées là-bas, nous avons récupéré Miniprincesse. Elle a mis ses chaussures, j’ai embarqué son manteau et nous étions reparties.

Je les ai installées dans leurs sièges respectifs. J’ai partagé le paquet de biscuits "Maya l’abeille" puis, j’ai pris ma place, derrière le volant.

Quand j’ai démarré la voiture, j’ai entendu la sirène d’une voiture de police. J’ai regardé dans mon rétroviseur. Ne la voyant pas arriver, j’ai quitté ma place de parking.

Quelques mètres plus loin, une voiture grise voulait sortir d’une entrée de garage en marche arrière. J’aurais pu la laisser passer mais non! J’ai continué et ai été forcée de m’arrêter un mètre après, derrière la file de voitures qui attendaient pour entrer dans le rond-point du bout de la rue. On entendait toujours la sirène.

Et puis, d’un coup, la voiture de police est arrivée de je ne sais où. Sirène hurlante et à toute vitesse. Elle a stoppé net, juste derrière moi, bloquant la voiture qui voulait sortir du garage.

Tout s’est passé très vite.

La voiture grise a fait marche arrière brusquement et a foncé dans le voiture de police. Les policiers sont sortis et ont dégainé leurs armes. Ils ont tirés. Plusieurs fois. La porte de la voiture grise s’est ouverte. L’homme est tombé à terre.

Pendant ce temps, j’ai fermé les fenêtres de la voiture et ai dit aux princesses qu’on jouait à cache-cache et qu’elles devaient baisser la tête. Pas moyen de partir. Ne pas leur montrer ma panique.

Le bruit était assourdissant: les cris, la sirène, les coups de feu.

Les voitures devant moi ont avancé. Je suis partie. Aussi vite que j’ai pu.

Aujourd’hui, j’ai eu la peur de ma vie. Je n’ai pensé qu’à elles.

Aujourd’hui, des balles ont été tirées et un homme blessé, à moins de 2 mètres de mes enfants.

Aujourd’hui, j’ai pris conscience que, même si on sait que ça peut arriver à tout le monde, que n’importe qui peut se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment, ça n’arrive pas qu’aux autres:ça peut aussi arriver dans mon quotidien et j’en tremble encore…