On complète la bibliothèque des Princesses…. à moindre frais!

Tu connais mon addiction à la lecture…. Et, évidement, j’ai réussi à transmettre cette passion aux Princesses. Elles sont comme moi: elles dévorent les livres, les uns après les autres, seules, à deux ou avec nous. Elles adorent ça et, j’en suis réellement ravie!

Il faut bien avouer que leur bibliothèque déborde!

A la maison, il y a des livres partout: sur les tables, au bord des lits, par terre, dans la salle de bain, sur les étagères du salon, sous les coussins du canapé, ….

Mais, si toi aussi, tu es un lecture-addict, tu sais, pertinemment, que, des livres, on n’en a jamais assez! On a toujours envie d’une nouvelle histoire, d’un nouvel univers, d’un petit peu de magie en plus.

Alors, même si j’arrive à limiter les cadeaux « jouets » pour les Princesses, en ce qui concerne les bouquins, c’est « no limit ». Toutes les occasions et les sans raisons sont bonnes pour leur offrir un livre. Et, du coup, en général, mon portefeuille souffre un petit peu à chaque virée dans une librairie. Alors, lui et moi, on a trouvé un compromis: même si je me permets une librairie de temps à autres, je privilégie les bouquineries. Je peux passer des heures chez Pêle-Mêle. Je flâne, je bois un café, je lis, ….

Et, la semaine dernière, j’ai fait une fabuleuse découverte. Au rayon jeunesse, sous une table, il y avait ceci:

IMG_2078

25 livres pour les 2-5 ans vendus à 8 euros! Le rêve!!!!! J’ai eu un moment d’hésitation en imaginant ce qu’il pouvait il y avoir à l’intérieur: et si c’était un mélange de Dora, Tchoupi, Petit Ours brun et autres héros horripilants que j’ai réussi, jusqu’à présent à bannir du Palais (et oui, c’est ma grande fierté de maman: mes filles ne savent même pas que Dora existe!!!! Yeah!)?

Et puis, je me suis dit que 8 euros, c’était pas grand chose, que je risquais le coup et que si le choix n’était pas à mon goût, j’irai les déposer dans une boîte à livres. Arrivée à la voiture, je n’ai pas tenu plus longtemps: j’ai ouvert le sac.

IMG_2079

Ô joie! Pas un seul des livres redoutés! Au contraire, une jolie sélection. Tous en très bon état. Des livres actuels et d’autres plutôt vintage. Des histoires variées et adaptées, effectivement, aux enfants de 2 à 5 ans.

IMG_2092

Bref, un super plan: les Princesses sont plus que ravies, mon portefeuille est satisfait et moi, je suis enchantée de varier un petit peu les histoires.

Le site de Pêle-Mêle et la page facebook.

La Bibliothèque Royale ….. Ma liste

Ce soir, j’inaugure une nouvelle rubrique des petits billets: « La Bibliothèque Royale » Si tu me suis sur instagram ou sur facebook (et si ce n’est pas encore le cas, ça se passe ici et ici), tu auras peut-être remarqué que je suis un peu accro à la lecture.

books-614711_1280

Toute petite, je me souviens avoir attendu impatiemment le moment où un adulte bienveillant m’apprendrait à lire. Quand ce fut fait, je n’ai pas été déçue, j’ai réellement été mordue et je n’ai plus arrêté. Chaque période de ma vie est associée, dans mes souvenirs, à des lectures.

Je fais partie de ces gens qui sont incapables de s’endormir sans avoir lu quelques pages, même s’il est très tard, même si je suis dans un état avancé, même si je dois me lever très tôt. Quelque soit le contexte ou le lieu, je trouve toujours un moyen de bouquiner.

Et donc, il m’a semblé naturel de créer cette nouvelle catégorie, « La Bibliothèque Royale ». J’aimerais t’y parler de mes lectures, celles que j’aime et que je conseille à mes amis. Mais aussi celles qui me déçoivent ou, plus rare, que j’interromps pour une raison quelconque.

Je te préviens: ne compte pas sur moi pour te faire la critique des rentrées littéraires ou encore du dernier best-seller à la mode. Je m’arrête rarement au rayon « meilleures ventes ». Mes choix de livres varient en fonction du budget (livres neufs ou d’occasion), de mes intérêts du moment, de mes rencontres et, surtout, de mon humeur.

En guise de premier billet, j’ai envie de te parler de ma liste. Les bouquins de ma liste sont ces quelques livres que j’emporterais avec moi si je partais sur une île déserte. Parce qu’ils m’ont touchée, parce que je suis capable de les relire plusieurs fois, parce qu’ils m’ont fait réagir, parce qu’ils ont changé, un peu, ma manière de voir la vie.

Voici donc la première partie de ces livres (pour la deuxième partie, il faudra attendre le prochain billet) dans l’ordre dans lequel ils sont entrés dans ma vie….

1. Les trois brigands – Tomi Ungerer

C’est le premier livre dont je me souviens. Je ne savais pas lire alors, j’ai obligé ma mère à le lire et à le re-lire, et à le re-re-lire, …. Bref, mon premier coup de coeur littéraire. C’est, bien entendu, le premier livre que j’ai acheté lorsque j’étais enceinte de Princesse.

L’histoire de trois brigands très méchants qui s’adoucissent et deviennent très gentils grâce à leur rencontre avec une petite fille.

2. Un long dimanche de fiançailles – Sébastien Japrisot

J’ai lu cette magnifique histoire d’amour sur fond de première guerre mondiale lorsque j’avais 13 ans. Une véritable découverte qui a fait naître en moi la conviction que tout est possible.

(Entre nous, le film n’est pas du tout à la hauteur du livre!)

3. L’écume des jours – Boris Vian

Mes parents m’avaient dit qu’ils avaient choisi mon prénom grâce à ce bouquin. J’étais donc très impatiente de le découvrir et, surtout, de rencontrer mon homonyme. Je leur en ai un peu voulu quand j’ai découvert le sort qui lui était réservé! Mais, ce livre a été, pour moi, la première rencontre avec le surréalisme et, ….. Waouw!

4. La mort est mon métier – Robert Merle

La biographie de Rudolphe Höss, commandant d’Auschwitz, écrite par Robert Merle. Ou comment un homme comme les autres devient un monstre. Ce livre a été une véritable claque pour moi. Il m’a donné à voir le point de vue des nazis et, m’a montré un visage de l’être humain que je ne connaissait pas.

5. Lettres portugaises – Guillerague

Un recueil de cinq lettres écrites par une religieuse portugaise à son amant qui l’a abandonnée. De superbes mots, un amour pur et sincère et, petit à petit, le désespoir.

C’est un livre très court. La « légende » veut que l’on ne sache pas si Guillerague a écrit ces lettres ou s’il les a trouvées et traduites. J’aime à croire qu’elles sont authentiques.

Rendez-vous lors du prochain billet pour découvrir la suite de ma liste et, je te rassure: je ne lis pas que des « vieux brols »!