Cirkle.be ….( Ou comment se donner bonne conscience sans se bouger les fesses!)

Je suis une Maman…. Rien de bien nouveau dans cette phrase d’introduction!

Et, une maman, par définition, ça culpabilise! Evidemment, je ne suis pas l’exception qui confirme la règle! J’ai des principes (enfin, il m’en reste un ou deux)! Et je tiens à les transmettre à mes filles. Par exemple, je veux qu’elles mangent sain, bio, varié, cinq fruits et légumes par jour, … Je veux aussi qu’elles respectent la planète, qu’elles recyclent, qu’elles trient, qu’elles ne gaspillent pas, …

Alors oui, je cuisine (et le Roi aussi). Oui, elles mangent des légumes (en même temps, vu qu’elles sont soumises, sur ordre médical, à un régime hypoprotidique, elles n’ont pas vraiment le choix). Oui, dans ma cuisine, il y a trois poubelles: une bleue, une jaune et une noire. Oui, le Roi va régulièrement à la bulle à verre. Seulement, comme toutes les mamans, je n’ai pas toujours le temps. Que ce soit pour aller au marché ou a l’épicerie bio au lieu de faire toutes mes courses au supermarché. Ou encore pour aller au parc à containers ou même pour aller à la bulle à vêtements. Alors, je culpabilise!

Mais, bonne nouvelle: ça y est! J’ai trouvé la solution pour les faire manger bio, local, de saison, bon et pour recycler tous ces trucs dont je ne sais pas quoi faire! Bref, pour déculpabiliser. Et (attention, c’est la meilleure partie de la bonne nouvelle), sans bouger de chez moi!!!!!! Oui, la solution existe et elle s’appelle « Cirkle ».

Cirkle, c’est un site internet sur lequel tu choisis un panier composé de fruits, de légumes, de viande ou d’autres produits alimentaires. L’offre est très variée. Tu peux y aller les yeux fermés: tu trouveras ton bonheur à coup sur! (et dans le pire des cas, si les formules « toutes faites » ne te conviennent pas, tu peux te concocter ton panier rien qu’à toi! 80 % des produits proposés par Cirkle sont locaux (Benelux) et 90 % sont certifiés bio. Et le tout est très bon (testé et approuvé par les Princesses qui ont terminé leurs assiettes!).

IMG_2722IMG_2744

Et puis, Cirkle, c’est aussi un service de recyclage. Lors de la première commande, on reçoit un kit de recyclage qui explique tout en détail et fournit les outils nécessaires. Et lors de la deuxième, le livreur récupère les boîtes remplies avec ce que tu désires recycler…. C’est pas top, ça, pour booster ta bonne conscience écologique (et en même temps, faire un vrai geste pour la nature)?

IMG_2745

En plus de tout ça, Cirkle sélectionne, chaque mois une association pour laquelle il récolte des fonds via le système de recyclage.

Et enfin, last but not least, si tu n’as pas plus envie de faire la lessive que d’aller faire les courses, tu peux confier ton linge sale au livreur lorsqu’il t’apporte ta commande. Il te le rendra la prochaine fois, tout propre, après un passage au pressing écologique.

Bref, au Palais, Cirkle, on adhère à 200 %!!!!

Toutes les infos sont ici

La dictature des régimes

Chaque année, c’est pareil! En décembre, on enchaîne joyeusement les festivités et, surtout, les festins. On mange bien et beaucoup. Beaucoup trop, en fait. Alors, une fois le 1er janvier arrivé, partout, on entend le même mot: « régime »! Les kilos superflus et les moyens pour s’en débarrasser sont sur toutes les lèvres. Enfin, presque toutes.

Je n’ai jamais pris part à ce genre de discussion. Je n’ai jamais fait de régime et, d’ailleurs, je suis certaine que j’en serais complètement et absolument incapable…. un régime, ça demande de la volonté et, c’est une qualité que je ne possède pas.

Si je n’ai jamais porté d’intérêt aux conversations « kilos en trop », ce n’est pas parce que j’assume mes rondeurs. Non, pas du tout. Au contraire.

Moi, je suis cette fille qu’on connait à peine mais à qui on se permet de dire « t’as pas encore maigri, toi? ». En général, j’évite de répondre parce que, en effet, j’ai encore maigri et, aussi, parce que ma mère m’a bien éduquée et ça m’embêterait de renvoyer une réponse de type: « Ben si, et toi, tu n’aurais pas grossi? » à cette femme que je connais à peine.

Je suis cette fille à qui tout le monde pense qu’il est normal de demander son poids…. Je ne comprends pas! On m’a toujours dit que ça ne se demandait pas, qu’on risquait de vexer les gens…. Pourtant, on dirait que mon poids, lui, se demande sans scrupule. Un peu comme s’il appartenait au domaine public. Et moi, comme une imbécile (faut dire que malgré la récurrence de la question, je suis chaque fois prise au dépourvu), je réponds…. « 38 kilos ». « Quoi? 38 kilos. Mais nooooon? » « Ben si…. » « Mais c’est impossible! » Et, toujours comme une imbécile, je me justifie: « Mais je suis toute petite, hein! A peine 1m52 alors…. » (en plus je donne ma taille…. 5 minutes de plus et je donnerai toutes mes mensurations) « Ah oui, mais quand même, c’est peu! » Et là, en général, je ne sais plus quoi répondre….

Je suis cette fille que l’on jalouse un petit peu et à qui on demande ses secrets…. « Mais comment tu fais » « Ben, je fais pas, en fait…. je suis comme ça » « Non, allez, dis-moi…. tu fais du sport? Lequel? Tu fais quel régime? Tu manges quoi? Quelle quantité? » …. « Euh…. en fait, je ne fais pas de sport…. aucun! Et je mange ce que j’ai envie, quand j’en ai envie et autant que j’ai envie » « pas de chips, de chocolat ou de bonbons quand même? » « Ce que j’ai envie, j’ai dit! »

Je suis cette fille qu’on regarde un coin en se demandant si elle est anorexique. On s’inquiète de savoir ce que je mange, si je suis en bonne santé et on me donne des conseils avisés. « Il faut manger plus, hein! » « Ah oui, merci du conseil… Et le sentiment de satiété, on en parle? » Ou encore le fameux « Il faut grossir »… celui-là, je l’adore! On m’explique quoi et comment manger…. Et moi, je dis merci!

Je suis cette fille qui a peur quand elle va sur internet et, sans trop savoir pourquoi, surfe sur un site qui propose de calculer l’indice de masse corporelle et voit s’afficher le chiffre 16,4 accompagné de mots comme maigreur excessive, dénutrition, trouble du comportement alimentaire, médecin, urgent, etc

Je suis cette fille qui a mis des années avant de pouvoir tomber enceinte parce qu’elle était trop maigre.

Je suis cette fille qui, pour régler ce problème, a décidé de faire un régime grossissant, a compté les calories qu’elle mangeait à chaque repas pour en absorber un nombre acceptable.

Alors voilà, moi, les régimes, je connais pas. J’imagine que ça doit être difficile. Mais non, je n’ai pas de la chance de ne pas avoir de kilos en trop. Je rêverais d’en avoir et, j’espère que j’aurai réussi à grossir un peu d’ici l’été pour ne pas avoir honte de me mettre en bikini.

Finalement, on partage presque le même combat!