La Mer du Nord … sous la pluie!

Comme beaucoup de gens, on aurait bien aimé, pendant ces vacances de carnaval, partir au soleil ou sur les pistes de ski. Malheureusement, l’état de nos comptes en banque ne nous l’a pas permis. Qu’à cela ne tienne! Ce n’est pas ça qui allait nous empêcher de passer du bon temps!

Nous profitons donc de ces quelques jours à nous quatre pour inviter les copines de Princesse à la maison, passer la journée chez les grands-parents, nous promener avec la garde royale, manger des sushis végétariens devant un dessin animé, …

Et puis, le Roi a dit « Si nous allions à la mer demain? ». Moi, en mère surprotectrice  prudente, j’ai regardé la météo du lendemain et j’ai répliqué: « Mais, enfin, il va pleuvoir toute la journée et il va faire à peine 5 degrés … ». Sa réponse fut plus que convaincante: « Et alors? » … Ben oui, et alors? C’est donc emmitouflés dans nos imperméables, armés de gros pulls et de bottes en caoutchouc que nous avons pris la route d’Ostende. Et, il faut bien avouer qu’il a eu raison! Nous avons passé une excellente journée!

Nous nous sommes promenés sur la plage déserte, nous avons marché dans l’eau, nous avons cherché des crabes dans les rochers (mais n’en avons pas trouvés), nous avons tracé nos noms dans le sable, nous avons fait la course, nous nous sommes réchauffés autour d’un potage, nous avons fait des grimaces aux homards dans l’aquarium du restaurant, nous avons défié le vent, nous avons méprisé la pluie, ….

 

 Et puis, pour finir la journée en beauté, nous avons pris la direction de Bruges. Nous nous y sommes promenés pendant que le soleil se couchait. Les Princesses ont adoré les ruelles bordées de « maisons de poupées » et les ponts au-dessus des canaux. Nous y retournerons certainement plus longuement ….

 

Nous sommes rentrés à la maison fatigués mais heureux de ces moments passés à quatre. Le coeur rempli d’amour et de rire, la tête pleine de souvenirs. Et, l’envie de recommencer ce genre de trip très vite!

Finalement, pas besoin de partir bien loin pour déconnecter et se sentir en vacance!

 

Ambiance « Bollywood »! (interview inside)

Quand j’entends le mot « Bollywood », je m’envole pour un voyage imaginaire. Des couleurs chatoyantes, des costumes brillants de mille feux, des jeunes femmes belles et souriantes me viennent à l’esprit. Le tout, baigné de soleil, sur fond de Taj Mahal.

banque-d-images-gratuites-libres-de-droits107

Il n’y a pas très longtemps, j’ai découvert que, non, le Bollywood, n’était pas qu’un genre cinématographique. Par extension, le terme désigne aussi un style de musique et de danse.

Cet été, j’ai eu l’occasion d’assister à une séance de « Bollywood in the parks » et … waouw! Une musique entraînante, des danseuses énergiques, des participants motivés …. Au bout d’une demi-heure, une cinquantaine de personnes effectuaient, ensemble, sous le kiosque du parc royal, une chorégraphie bollywood digne de ce nom. J’ai été conquise! Un vrai remède contre la morosité, un concentré de joie et de bonne humeur ….. on en veut encore!!!!!

Et puis, je me suis permise de poser quelques questions (par mails interposés) à Sarah, la fondatrice de l’asbl « Tala & Nritya » qui proposait l’activité, pour en savoir plus. Et comme je suis très sympa, je vous livre ses réponses (et mes questions)!

Sarah, peux-tu nous dire qui tu es et quel est ton parcours?
En 2005, j’ai découvert le Bollywood à travers un film et l’année suivante, j’ai commencé une formation en danse classique indienne du Sud Bharatanatyam. Cette danse trouve son origine dans les temples et trouve ses caractéristiques dans les innombrables histoires mythologiques racontées à travers les mouvements des mains, du regard et des pieds.
Que signifie « Tala Nritya »?
Tala & Nritya signifie « rythme et danse » en hindi. Le nom reflète notre objectif: rythmer la vie en dansant.
Quelle est « l’histoire » de ton asbl?
En 2013, j’ai lancé un projet avec ma nouvelle prof de danse indienne. C’est elle qui m’a encouragé à donner cours. Je ne me sentais pas encore prête, mais au fond de moi, l’enseignement a toujours été un domaine où je me sens à l’aise. Au final, c’est devenu une évidence. Sur les conseils de mon entourage et à l’aide de 3 proches qui croient en mon projet, nous avons fondé Tala & Nritya. Nous souhaitons colorer un peu plus la vie des personnes qui nous entourent, à l’aide de rythmes virevoltants et de musiques colorées.
Quelles sont les différentes activités que tu proposes?
Nous proposons des cours de danse, stages, initiations et spectacles. Nous avons 8 cours hebdomadaires, pour adultes, ados et enfants, ainsi qu’un cours cardio/fitness « Bollywood Fever ». Avec aussi bien des hommes que des femmes. Nous collaborons également avec différentes communes comme Saint-Gilles,Etterbeek, Schaerbeek ou Forest pour des projets spécifiques concernant les enfants. De février à octobre, notre ASBL est régulièrement appelée pour offrir une activité d’enterrement de vie de jeune fille. Chaque été, nous offrons une démonstration et un cours de danse dans différents parcs de Bruxelles. Nous avons aussi été appelé dans un hôpital psychiatrique pour un projet de réinsertion sociale avec des patients.
Est-ce accessible aux enfants?
Nous avons depuis 2014 un cours pour les 7 à 12 ans. A partir de fin janvier 2016, nous ouvrons un cours destiné aux 3 à 6 ans appelé « Danse créative indienne ». Cet atelier est basé sur la pédagogie active: l’enfant va lui-même, sous les consignes du professeur, explorer les différentes parties de son corps, ses limites et celles de l’espace, à l’intérieur d’un groupe. Le travail sera résumé lors du spectacle de fin d’année. L’année prochaine, nous aimerions que nos cours s’adressent aux enfants de 3 à 6 ans, de 6 à 8 ans, et de 8 à 12 ans. 
Lorsque les enfants essayent la danse indienne, ils accrochent bien car c’est fort rythmé, et on y raconte des histoires. Et il faut avouer que les petites filles ont un grand intérêt pour les costumes colorés et brillants.
Et si on veut essayer avant de se lancer?
Il est toujours possible de venir essayer un cours. Si la demande d’un futur participant se rapproche trop de la date d’un spectacle, nous proposons le cours de Bollywood Fever, qui est un cours cardio, où l’important est l’enchaînement de pas Bollywood sur des rythmes endiablés. On termine par un ou deux enchaînements chorégraphiques. L’accent n’est pas mis sur l’évolution technique mais sur la dépense physique.
As-tu des projets pour la suite?
J’espère continuer à faire grandir notre école avec d’autres cours. Je fusionne également le Bollywood avec le Bharatanatyam (appelé Bollynatyam) et j’en fais de même avec le hiphop. Je participe également à la Zinneke Parade 2016. Nous allons aller travailler dans certaines prisons, et traduire à l’extérieur ce qu’il se passe à l’intérieur. J’aimerais sur le long terme mettre mes compétences en danse au service du social, et aider les gens grâce à la danse à se sentir mieux dans leur peau, à se réinsérer socialement, à se ré-ancrer dans l’ici et maintenant de la vie.
Alors voilà, si tu as envie d’ajouter un peu de couleur à ton quotidien, je n’ai qu’un conseil: Bollywood!!!!!!
Toutes les infos sont sur le site de Tala & Nritya ASBL et sur leur page Facebook.
PS: Le cours pour les 3-6 ans débutera à la fin du mois!

On a testé la « Runride » !

Juste avant les vacances, nous avons été invitées, les princesses et moi, en compagnie d’autres blogueuses, par Decathlon, à tester la « Runride ».

Mais si, tu connais la runride; c’est cette célèbre draisienne qui permet aux 2-4 ans d’apprendre les bases du vélo et, surtout, de filer, à toute vitesse, comme les grands!

Durant ce workshop, les enfants ont eu l’occasion de se familiariser avec la bête sur un parcours à leur portée pendant que les mamans papotaient tranquillement autour d’un morceau de gâteau.

Nous avons passé un très chouette moment et, Miniprincesse était plus que ravie de repartir avec un vélo rien qu’à elle.

Et puis, aujourd’hui, nous avons décidé de profiter du beau temps pour aller tester la nouvelle bécane en condition réelle… direction la forêt de Soignes!

IMG_3271

C’est officiel, la runride est adoptée!

Si tu fais partie de cette grande communauté de parents qui, moins d’un mois avant le passage de St Nicolas, ne sait pas encore ce qu’il apportera à tes enfants, tu peux y aller les yeux fermés: avec cet engin, tu es certain de faire un ou des heureux!

Et j’allais oublier le grand avantage de cette draisienne: son poids! Elle est toute légère. Du coup, quand tes enfants décident que c’est bon, ils ont assez roulé, maintenant, ils vont courir dans les feuilles, tu ne croules pas sous le poids des deux roues!

IMG_3283