Camping en famille …. Check! (coup de coeur de l’été inside)

A peine rentrée de nos quelques jours de camping en famille, j’ai déjà très envie de te raconter et, surtout, de te parler de ma découverte « coup de coeur » de l’été!

Le camping, je connaissais. Mais, le camping avec une Princesse de quatre ans et une Miniprincesse de 22 mois, pour moi, c’était nouveau! Une fois de plus, je n’étais pas complètement convaincue du bien fondé du concept mais, l’appel de l' »aventure » a encore gagné!

Nous voilà donc partis, après un arrêt obligatoire chez « Decathlon » pour s’équiper un minimum. Quatre sacs de couchage, deux matelas autogonflants 3/4 (juste la bonne taille pour les enfants), deux lampes clic, un chargeur nomade et une tente familiale assez grande pour y organiser un apéro d’anniversaire surprise plus tard, nous prenons la route.

Direction le Val de Loire et son patrimoine. Quoi de mieux pour fêter les 4 ans de Princesse que lui faire découvrir un vrai château de princesse? (Ok, François Ier n’était pas, à proprement parler, une princesse mais, il s’agit là d’un détail historique!)

J’avais réservé 3 nuits dans un petit camping près de Blois. Quand nous y sommes arrivés, nous avons été véritablement surpris. Les photos et le descriptif sur le site internet étaient prometteurs mais là, … Waouw!

Tout d’abord, un accueil chaleureux; on se sent tout de suite chez soi! Ensuite, un emplacement spacieux, intime et bucolique. On aurait pu y disposer, facilement deux ou trois tentes. Les filles avaient toute la place nécessaire pour jouer et nous étions entourés d’arbres, à l’abri des regards.

Et puis, surtout, c’est un vrai camping « kids friendly »: une salle de réception remplie de jeux et jouets, une aire de jeu centrale qui est LE rendez-vous des enfants, une piscine et une pataugeoire pour les plus petits, des sanitaires propres et adaptés (douches familiales, nurserie, toilettes pour enfants), baby-foot, petit étang protégé par des barrières avec des cannes à pêche à disposition, location de vélos équipés de porte bébé ou de remorque, … En plus, il s’agit d’un camping à la ferme. On peut donc aller saluer les animaux quand on en a envie.

IMG_2561

Last but not least, le camping propose des activités deux fois par jour: randonnée pédestre avec les ânes et les chiennes de la ferme, ballade dans la remorque du tracteur et nourrissage des animaux, visite du poulallier, fabrication du pain, … On peut également « emprunter » (oui, le terme est mal choisi) les ânes pour aller se balader en autonomie. Un soir sur deux, un feu de camp est organisé. Les enfants y font griller des chamallows au bout d’un bâton et sont plus que ravis d’être, pour une fois, autorisés à jouer avec le feu!

Notre séjour fut une véritable réussite! Nous y retournerons probablement car, nous avons trouvé cela trop court. Si tu prévois d’aller dans le coin, je ne peux que te conseiller de réserver à la Ferme du Prunay! Et puis, si tu n’as pas envie de camper, ils proposent également d’autres types de logement….

Et une mention spéciale pour le sens de l’humour!

Advertisements

Trouver du temps pour sa famille…. #Boostyourpositivity 2

Dimanche…. Juste à temps pour écrire un petit billet sur le thème de la semaine de la campagne #boostyourpositivity! Et donc, penchons-nous sur la question qui tue: « Comment faire pour trouver du temps pour sa famille? »

Et là, je ricane! Moi, qui suis bordélique, désorganisée, incapable de faire une liste et encore moins de m’y tenir, championne mondiale de procrastination, médaille d’or de l’improvisation, acheteuse d’agendas et de calendriers qui restent vides toute l’année, reine de l’impulsivité, je vais te donner des trucs et astuces pour t’organiser! Mouahahaha!!!!!!!

Vraiment, je trouve ça très déplacé et gonflé de ma part…. mais, tant pis, je me lance! Peut-être même que j’arriverai à m’auto-suggérer quelques conseils utiles!

En fait, en y réfléchissant, je ne dois pas être si catastrophique que parce, au final, du temps en famille, j’en passe…. et même pas mal. Et évidemment, j’ai deux ou trois petits trucs qui m’aident.

Tout d’abord, le choix du métier! Ben oui, je suis prof alors, je finis mes journées en même temps que mes enfants. Le mercredi après-midi et le week-end, nous sommes ensemble et, pendant les vacances, je suis toute à elles. J’en conviens, ce n’est pas un vrai conseil…. à moins que tu ne sois justement en train de te demander quelle carrière te permettrait d’avoir un équilibre génial entre vie professionnelle et vie familiale.

Pour le reste, je milite, encore une fois pour la procrastination. Non, il n’y a aucune raison de culpabiliser quand tu décides que ta priorité, c’est ta famille et pas ta taxe communale. Si les trucs chiants ne sont pas fait tout de suite, ce n’est pas grave (tant qu’ils sont faits plus ou moins dans les temps, hein! Pas la peine, non plus, de te taper des frais de rappel mirobolants). Chez moi, en général, ce genre de tâches ingrates attendent que les filles soient couchées.

Sinon, tous les jours, quand nous rentrons à la maison après une journée de travail / école / crèche, les quelques heures qui nous séparent du moment du coucher nous sont réservées. Quoi qu’on fasse, nous sommes ensemble. Ce sont des moments précieux pendant lesquels on joue, on discute, on se raconte nos journées, on mange un petit goûter, elles prennent leur bain, on prépare le repas, on lit des histoires, …. J’avoue que depuis que la télévision a été bannie du Palais, nous profitons beaucoup plus de ces instants!

Enfin, je crois qu’il est important de garder à l’esprit que, pour être ensemble et partager des moments de qualité, il n’est pas nécessaire de prévoir de grandes choses. Bien sur, on apprécie d’aller voir un spectacle de marionnettes, un concert pour enfants, d’aller se promener, d’aller au cirque ou au musée mais, chaque moment est un moment, même s’il n’est pas articulé autour d’une activité qui nécessite des moyens financiers et logistiques! Ce qui compte, c’est d’être ensemble, de partager, de profiter du moment et de rire!

Bref, chez nous, on est plutôt en mode « Carpe Diem » et ça nous convient bien 🙂

Let me introduce you …. la « garde royale »

Je me rends compte que tu connais presque toute la famille royale: moi-même, le Roi, Princesse et Miniprincesse mais, que j’ai omis de te présenter un membre à part entière de la-dite famille. Un membre qui nous a rejoint lorsque Princesse avait un peu plus d’un an. Un membre qui tient un rôle essentiel dans notre univers…. la Garde Royale!

J’ai donc l’honneur de te présenter le chien royal, mieux connu sous le nom de Balzac.

Capture d’écran 2014-11-17 à 21.31.07

Balzac est un demi-mâle. Nous avons choisi de le faire castrer pour des raisons évidentes de santé et d’hygiène. Le Roi, qui était, a priori, ravi d’avoir un autre mâle dans la famille fut très déçu par cette décision. Mais, à force de débats et d’arguments extrêmement convaincants dont j’ai le secret, il a fini par céder et par accepter l’amputation, certes cruelle, mais ô combien nécessaire pour le bien être de notre ami à quatre pattes (parce que oui, Balzac a aussi quatre pattes). Aujourd’hui le Roi se console en expliquant fièrement à qui veut bien l’écouter que notre compagnon porte magnifiquement bien son nom (littéralement, en néerlandais, bal zac signifie sac (de) boule – je te laisse apprécier l’humour décapant du Roi – qui, je t’assure, peut aussi être drôle parfois – sinon, comme, moi, tu te contentes d’hausser les épaules et de reprendre tes occupations antérieures – ici, en l’occurrence, la lecture de cet article). Je ne te précise pas que cette blague des plus fines est généralement accompagnée d’un rire graveleux.

Bref, en réalité, Balzac doit son nom à son homonyme du XIXème siècle, le fameux Honoré. (Si ça ne te dit rien: wikipédia 🙂 )

Balzac est, il faut le dire, un animal magnifique. Plein de poils, couleur lilac, avec une tête trop adorable.

Comme tous les chiens, il squatte le canapé et râle quand on prétend s’y installer aussi. Je suppose qu’on prend trop de place à son goût. Note que l’inverse est vrai aussi. Nous sommes donc quittes. Il dort énormément. Il court bêtement derrière un chat en peluche et gagne systématiquement. Il adore s’installer sur la ferme « ikea » (« landet » pour être précis) des filles.

landet-ferme-avec-animaux--pces__0109363_PE258988_S4

Il se transforme en pot de colle quand il a faim, soif ou envie de câlins.

Balzac adore Miniprincesse. Et Miniprincesse adore Balzac. Lorsqu’elle s’installe quelque part pour jouer, il vient se coucher près d’elle, tout doucement. Elle le caresse, du haut de ses 14 mois, sans lui tirer les poils et lui, il savoure et se met sur le dos pour qu’elle lui caresse le ventre. Il y a un vrai « truc » entre ces deux-là.

Comme tous les chiens, Balzac protège sa famille. Surtout les princesses. Et là, j’en profite pour insérer une mention spéciale à notre baby-sitter adorée qui a juste voulu s’assurer que les princesses dormaient paisiblement et qui n’a jamais pu redescendre les escaliers parce que Balzac s’était mis en tête qu’elle resterait en haut. Il s’était donc installé sur une marche et prenait un air menaçant dès qu’elle faisait mine d’avancer…. Une demi-heure plus tard, nous sommes rentrés à la maison et avons pu la libérer. C’est que Balzac ne rigole pas quand il s’agit de ses princesses. (Chère baby-sitter adorée…. Pardon…. Il a cru bien faire)

Finalement, je fais un article entier sur Balzac mais, c’est juste un chien comme les autres: paresseux, rigolo, gentil, joueur, gourmand et protecteur… à un détail près!

Let me introduce you….. Balzac!

IMG_0833 IMG_0817 IMG_0814